Skip to content

Isabelle Carré est Audrey Hepburn au Théâtre de l’Oeuvre

Besoin d’une sortie détente culturelle ? Au Théâtre de l’Oeuvre cette saison, découvrez Le sourire d’Audrey Hepburn, une adaptation lumineuse du roman de Clémence Boulouque, Un instant de grâce… Sur les planches, Isabelle Carré nous offre, tout en finesse, un pur moment de magie théâtrale. A voir !

Le sourire d’Audrey Hepburn

 

isabellecarreblogLorsque l’on pense à Audrey Hepburn, on s’imagine directement l’immense star hollywoodienne de My Fair Lady et Diamants sur canapé, la beauté fatale fragile, l’actrice immense au style chic et glamour incomparable… Amie et muse du célèbre couturier Givenchy et du réalisateur Billy Wilder, elle a partagé la scène avec les plus grands, d’Humphrey Bogart (dans le film Sabrina, en 1954, pour lequel elle remporte un Oscar) à Fred Astaire (dans la comédie musicale Drôle de frimousse) en passant par Cary Grant, Gary Cooper ou Anthony Perkins. Du côté de sa vie personnelle, si l’on connait ses histoires d’amour passionnelles avec Mel Ferrer, Andrea Dotti et Robert Wolders, on connait moins, en revanche, la relation ambiguë qu’elle a pu avoir avec son père, sympathisant nazi, qui quittera le domicile familial du jour au lendemain. Pendant toute sa longue carrière et malgré la gloire immense et les nombreux succès cinématographiques, l’absence de cette figure paternelle va ronger et hanter l’iconique actrice.

Au Théâtre de l’Oeuvre, sur une mise en scène délicieusement et méthodiquement signée Jérôme Kircher, la sublime Isabelle Carré (merveilleuse, la saison dernière dans la pièce de Paul Zindel, De l’influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites, au Théâtre de l’Atelier) se penche avec brio sur cet aspect étonnant et touchant de la vie d’Audrey Hepburn. Dans un seul en scène précis, on rentre avec poésie et style dans l’intimité de la star, on découvre son enfance, ses rêves, ses débuts à Hollywood, ses échecs, sans jamais tomber dans le pathos… Isabelle Carré, à l’affiche la rentrée prochaine du Théâtre du Rond-Point, aux côtés de Patrick Chesnais, dans Honneur à notre éluenous prouve une nouvelle fois sa capacité remarquable à délivrer un jeu puissant avec une délicatesse et une sensibilité rare. Un beau moment de tendresse à ne pas manquer !

Egalement à l’affiche cette saison au Théâtre de l’Oeuvre

Pour continuer dans les spectacles d’exception, découvrez l’une des pièces événements de la rentrée : Avant de s’envoler ! Sur scène, deux monuments du théâtre français, le phénoménal Robert Hirsch (bouleversant dans Le Père, en 2012, qui lui valu de recevoir le Molière du comédien dans un spectacle de théâtre privé) et la resplendissante Isabelle Sadoyan, s’offrent le Théâtre de l’Oeuvre pour une parenthèse émotion forte… Sur un texte signé Florian Zeller et une mise en scène de Ladislas Chollat, on craque pour le quotidien si tendre de ce vieux couple d’amoureux.

avantdesenvolertheatredeloeuvre

>> Pour découvrir Isabelle Carré dans Le sourire d’Audrey Hepburn, au Théâtre de l’Oeuvre, réservez dès maintenant vos places à prix minis sur Ticketac !

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS