Skip to content

Abd Al Malik rencontre Camus à la Salle Pleyel

Spectacle événement incontournable, cette saison, à la Salle Pleyel, l’irrésistible rappeur poète Abd Al Malik rend un hommage musical, sensible et puissant à « L’Homme révolté », le géant Camus. Entre danse, hip hop et littérature, deux univers artistiques s’embrassent, s’embrasent et se télescopent… Frissons à l’horizon !

L’Art et la Révolte

abdalmaliksallepleyelArtiste polymorphe, à la fois auteur, rappeur, réalisateur et écrivain, Abd Al Malik est l’une des plumes musicales françaises les plus influentes de ces dernières années. De la formation du groupe N.A.P. (New African Poets), en 1988 à Strasbourg, à l’ambitieux Scarifications (son cinquième album solo réalisé en collaboration avec Laurent Garnier, pionnier des musiques électroniques en France), Régis Fayette-Mikano de son vrai nom, distille de l’espoir par la rime, par le chant, prône la paix et le vivre ensemble. Primé à de nombreuses reprises (Prix Constantin, Prix de l’Académie Charles-Cros, Prix Raoul Breton, Prix de littérature politique Edgar-Faure…) pour ses créations musicales comme ses ouvrages littéraires (Qu’Allah bénisse la France, La guerre des banlieues n’aura pas lieu…), il est également un inconditionnel d’Albert Camus !

Dans l’œuvre sublime et immense de l’humaniste révolté, auteur de L’Etranger, La Peste ou Les Justes (pièce de théâtre culte adaptée, cette saison, au Guichet Montparnasse), le jeune rappeur y trouve une philosophie de vie, une sincérité, une sensibilité qui influencent totalement (depuis ses 12 ans) sa carrière d’artiste et d’homme. En 2013 déjà, au Théâtre du Châtelet, il lui rendait hommage dans L’Art de la Révolte, une création lumineuse, au carrefour des genres, qui donnera naissance, trois ans plus tard, à un livre éponyme publié chez Fayard…

En ce début d’année, à la Salle Pleyel, le voilà qui récidive (et c’est tant mieux) pour un concert exceptionnel, entre hip hop, slam, danse et musique classique. A ne pas manquer !

Les concerts de la Salle Pleyel

Brillante programmation musicale, en cette nouvelle année, à la Salle Pleyel… L’incontournable Michel Legrand, à la direction d’un orchestre symphonique, vous offre ses plus grands succès (L’Eté 42, Les Parapluies de Cherbourg, Ice Station Zebra…) pour un ciné-concert unique, Alain Chamfort vous présente son tout nouvel album studio (12 ans après Le Plaisir), tout comme Yves Jamait avec Je me souviens, nouvelle création de 13 titres à écouter d’urgence… A vos agendas !

michellegrandpleyelblog alainchamfortpleyel yvesjamaitsallepleyel

>> Pour un rendez-vous poétique et musical avec Abd Al Malik, à la Salle Pleyel, réservez dès maintenant vos places sur Ticketac !

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS