Skip to content

Michel Jonasz et Samy Seghir au Théâtre du Gymnase

Décidément, pour Michel Jonasz, les vacances au bord de la mer, ça n’est pas pour tout de suite ! A l’affiche cette saison du Théâtre du Gymnase, dans Les fantômes de la rue Papillon, de Dominique Coubes, le célèbre auteur-compositeur-interprète y partage la scène avec le jeune et talentueux Samy Seghir… A voir !

Les fantômes de la rue Papillon

Parenthèse revigorante, humaniste et intergénérationnelle, cette année au Théâtre du Gymnase, avec Les fantômes de la rue Papillon, l’histoire d’un jeune « rebeu », interprété par Samy Seghir, révélé au cinéma, en 2009, dans le film Neuilly sa mère ! (de Gabriel Julien-Laferrière, avec Rachida Brakni, Josiane Balasko et Denis Podalydès) censé raconter la Shoah à un juif… L’occasion parfaite pour partager des valeurs de respect, de solidarité, de fraternité et faire un joli pied de nez aux racistes et aux antisémites ! A la plume et à la mise en scène, on retrouve Dominique Coubes, à qui l’on devait déjà le beau succès de la pièce Le siècle sera féminin ou ne sera pas (en co-écriture avec Nathalie Vierne), en 2009 au Petit Gymnase, qui donne ici une bonne raison à Michel Jonasz de remonter sur les planches d’un théâtre !

Artiste inclassable à l’univers poétique et aérien, musicien émérite au carrefour des genres, l’interprète de La boîte de jazz et d’Une super nana est également un très bon comédien… On se souvient notamment du très touchant Abraham, un brillant seul en scène (joué au Petit Montparnasse, à la Gaité et au Théâtre des Mathurins) dans lequel il rendait hommage à son grand-père maternel, juif polonais, déporté pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Le spectacle Les fantômes de la rue Papillon annonce une belle aventure théâtrale… à partager avec toute la famille !

Egalement à l’affiche au Théâtre du Gymnase

Émotion et humour sont à l’honneur, cette saison, au Théâtre du Gymnase avec trois showmen survoltés ! Véritable phénomène du stand-up français, formé dans les plus illustres open-mic de New-York, Le Comte de Bouderbala est sans aucun doute l’un des humoristes les plus en vogue du moment. Après le triomphe de son premier spectacle, sa seigneurie vous offre une toute nouvelle création tout aussi déjantée… sinon plus ! A ne pas manquer non plus, la coqueluche des émissions de radio et de télévision (de Cyril Hanouna à Laurent Ruquier), Marc-Antoine Le Bret, star de l’imitation, qui joue actuellement les prolongations au Gymnase… Le dernier, mais non le moindre, Jeremy Lorca, un « Bridget Jones masculin » irrésistible, chroniqueur pour Anne Roumanoff, sur Europe 1, à ses heures perdues, dévoile sur les planches, sans concession, sa vie sentimentale compliquée. A suivre de près !

>> Pour découvrir Michel Jonasz, sur scène, au Théâtre du Gymnase dans Les fantômes de la rue Papillon, réservez dès maintenant vos places sur Ticketac !

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS