Skip to content

Tout le monde peut se tromper au Café de la Gare

Inutile d’attendre le printemps pour s’offrir un bain de bonne humeur, cette saison, au Café de la Gare, découvrez la toute nouvelle comédie irrésistible de Carole Greep, Tout le monde peut se tromper ! Sur une mise en scène du génial Rodolphe Sand, on retrouve (entre autres) Joffrey Platel et Karine Dubernet… Un délice !

Tout le monde peut se tromper

L’amour a cette faculté étrange de nous faire faire absolument n’importe quoi ! Sentant son couple battre de l’aile, une jeune femme a l’idée brillante (du moins sur le papier) de rendre son homme jaloux… Le but de la manœuvre étant de créer le déclic dans l’esprit de son cher et tendre et de ranimer la flamme ! Soutenue par ses deux meilleures amies, elle fait donc appel à un faux amant, Henri, un comédien sans talent, pas très vif d’esprit. Le hic, c’est que ce dernier va prendre son rôle un peu trop au sérieux…

Après le triomphe de sa pièce J’aime beaucoup ce que vous faites (mise en scène par Xavier Letourneur), Carole Greep récidive ! Entourée de Guillaume Labbé (récemment à l’affiche de Famille Modèle, avec Patrick Chesnais et Evelyne Buyle, au Théâtre Montparnasse) et Rodolphe Sand à la mise en scène (excellent comédien, Molière du meilleur spectacle comique pour Dernier coup de ciseaux et metteur en scène de Oui!, cette saison au Théâtre Edgar) elle nous livre un beau moment de théâtre, léger, frais, piquant et moderne !

Sur les planches, des habitués du genre avec l’humoriste Karine Dubernet (révélée par Laurent Baffie dans Les Bonobos, dont le one-woman-show à La Nouvelle Seine était une pure merveille) et Joffrey Platel, déjà vu dans La Troupe à Palmade (notamment dans Le Fils du Comique et Femmes Libérées). A voir !

L’art de rire au Café de la Gare

Véritable institution parisienne en matière de divertissement, le Café de la Gare distille depuis 1969 (année de création du théâtre par Miou-Miou, Patrick Dewaere, Coluche, ou encore Romain Bouteille) une énergie revigorante portée par des comédies lumineuses ! A l’affiche cette saison, J’aime beaucoup ce que vous faites, petit bijou d’écriture (signé Carole Greep) au palmarès impressionnant : 15 ans de triomphe ! Ex in the City, comédie romantique 100% masculine avec Alexis MacquartStéphane Murat (les héros de Desperate Housemen) et Benjamin Verrecchia et enfin Albert Meslay, humoriste émérite, ancien chroniqueur pour Stéphane Bern (dans l’émission Le Fou du Roi, sur France Inter) qui décortique l’actualité politique avec malice dans Je délocalise. A vos agendas !

  

>> Pour découvrir Tout le monde peut se tromper, au Café de la Gare, réservez dès maintenant vos places et bénéficiez de tarifs réduits sur Ticketac !

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS