Skip to content

Festival Off d’Avignon 2017 : Le Théâtre du Roi René

En plein cœur d’Avignon, à deux pas des Halles, laissez-vous tenter par un théâtre de caractère : le Théâtre du Roi René ! Avec une programmation revigorante, éclectique, exigeante et deux salles au cachet unique (sublime chapelle du XVème siècle), ce lieu phare du Festival Off, dirigé par Hélène Zidi, saura ravir autant les théâtrophiles passionnés que les néophytes et les curieux. A vos agendas !

Le Cid, de Corneille

C’est l’un des grands classiques du genre, indémodable, intemporel… Le Cidde Pierre Corneille, entre rires et larmes, vous dévoile l’histoire d’amour impossible entre deux jeunes amants, Chimène et Rodrigue. A l’instar de Roméo et Juliette, une querelle entre les deux familles va venir compromettre leurs espoirs de mariage. Au Théâtre du Roi René, sur une mise en scène de Jean-Philippe Daguerre, la compagnie le Grenier de Babouchka, vous livre un pur moment de divertissement avec de véritables combats d’épées (chorégraphiés par le comédien et maître d’armes Christophe Mie) et des musiciens live.

Les Divalala

Elles sont trois, chantent a capella, mêlent avec talent les artistes modernes (Stromae, Luce…) aux chanteurs d’expériences (Brigitte Fontaine, Herbert Léonard…) et distillent, sur scène, dans Femme, femme, femme, une bonne humeur communicative. Les Divalala (Gabrielle Laurens, Angélique Fridblatt et Marion Lépine) revisitent avec finesse la chanson populaire, y ajoutent leur « glamour touch » et un brin de folie. A voir !

Anna Karenine

Vous êtes gaga de littérature ? Optez pour Anna Kareninepar la Compagnie Kabuki, une adaptation théâtrale, libre et contemporaine du célèbre roman de Léon Tolstoï. A l’origine du projet, Laetitia Gonzalbes, offre ici une variation lumineuse à l’oeuvre initiale en y remplaçant l’amant d’Anna… par une amante. L’occasion, tout en poésie, d’évoquer notre société actuelle et le tabou encore profond autour de l’homosexualité. Pour accompagner le texte, des créations musicales de Tim Aknine et David Enfrein…

Michael Hirsch, Pourquoi ?

Pendant le Festival Off, faites travailler vos zygomatiques et vos petites cellules grises itou avec le seul en scène délirant de Michaël Hirsch, Pourquoi ?. Dans la parfaite lignée d’un Devos ou d’un Desproges, ce nouveau phénomène du rire hexagonal (formé au Cours Jacques Lecoq) enchante avec un univers lunaire, tendre, poétique. Monsieur manipule le verbe, joue avec les mots, triture les idées des grands auteurs, philosophes ou littéraires. Véritable succès au Théâtre Lucernaire, à Paris, ne le manquez pas au Théâtre du Roi René !

La Voix des sans voix

Il a bien changé, Nicolas Vitiello, depuis l’émission Popstars, en 2003 (grand vainqueur, il faisait partie du groupe final, les Whatfor) ! Brillant comédien, juste, émouvant, à l’énergie débordante (Ma belle-mère et moi, L’amour est sur le net, Tout bascule…), il écrit et met en scène, cette saison, La voix des sans voix, un vibrant hommage à l’Abbé Pierre.

Le Comte de Monte-Cristo

Énorme succès pour l’édition 2016 du Off d’Avignon, Le Comte de Monte-Cristo (actuellement à l’affiche du Théâtre Essaion) fait son grand retour dans la cité des Papes ! Solaires, Franck Etenna et ses deux compères de la compagnie des Ames libres, réussissent le pari d’interpréter (à trois) tous les personnages du roman d’Alexandre Dumas. Idéal pour un moment théâtre en famille…

Le Jeu de l’amour et du hasard

Ambiance pop-rock survoltée au Théâtre du Roi René avec l’adaptation survitaminée du jeu de l’amour et du hasardde Marivaux ! Clips vidéos, musiques des sixties, robes flashy, slim moulant, lunettes de soleil, la mise en scène décapante de Salomé Villers, ajoute à cette farce culte quelque chose de pétillant. Nous, on adore !

Un conte du chat perché

Enfin, les enfants (à partir de 4 ou 5 ans) aussi ont droit à leur moment de détente avec Un conte du chat perché. Les deux jeunes héroïnes des histoires de Marcel Aymé, Delphine et Marinette, ne sont pas très sages… Plutôt que de travailler, elles préfèrent s’amuser avec les boîtes de peinture et prendre les animaux comme modèles. Catastrophe, ces derniers, une fois peints, « se métamorphosent, comme des décalques des peintures ». Une vraie parenthèse poétique !

>> Découvrez l’ensemble de la programmation du Théâtre du Roi René, en Avignon, dénichez les meilleurs prix et réservez vos tickets sur Ticketac !

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS