Skip to content

Idée sortie : les Grandes Eaux du Château de Versailles

Besoin d’une parenthèse magique, dépaysante et rafraichissante ? Pendant la saison estivale, découvrez les Grandes Eaux du Château de Versailles, événement – grandiose – incontournable qui vous transporte, en musique, au temps du Roi-Soleil. Effets aquatiques, lasers et feu d’artifice, une sortie idéale à partager en famille !

Les Grandes Eaux

Plus de 600 jets d’eau, 35 kilomètres de canalisations, 55 fontaines et bassins, 15 bosquets, un système hydraulique trois fois séculaires… Le jardin du Château de Versailles (classé au patrimoine mondial de l’Unesco), chef d’œuvre incontesté du maître jardinier André Le Nôtre reste, depuis 351 ans, l’un des emblèmes les plus majestueux de la culture française, une référence du genre. Comme chaque été, le spectacle des Grandes Eaux, viendra magnifier les 815 hectares de jardins avec ses effets aquatiques, ses lumières, ses eaux jaillissantes.

En visite guidée ou en roue libre, flânez le long des fontaines à la découverte des différentes installations… Le tout accompagné de musiques baroques. Le soir, le grandiose feu d’artifice, tiré devant le Grand Canal, viendra clôturer, en beauté, une escapade inoubliable. Une sortie idéale, en plein air, à partager en famille. A vivre !

La Sérénade Royale

Pendant la période estivale, pour deux fois plus de plaisir, optez pour un billet couplé : La Sérénade Royale + les Grandes Eaux Nocturnes ! Au cœur du Château de Versailles, dans la Galerie des Glaces, la compagnie de danse l’Eventail et les musiciens des Folies Françoises vous transportent au XVIIème siècle et vous font revivre les grandes soirées et cérémonies d’antan.

>> Pour vous détendre et partager un moment inoubliable en famille, réservez dès maintenant vos places pour Les Grandes Eaux Nocturnes de Versailles sur Ticketac !

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS