Skip to content

Isabelle Nanty met en scène Feydeau à la Comédie-Française

Cette saison, nouvelle entrée au répertoire et nouvelle production croustillante à la Comédie-Française, avec Hôtel du libre-échange, petit bijou vaudevillesque signé Georges Feydeau et Maurice Desvallières. A la mise en scène, on retrouve l’irrésistible comédienne Isabelle Nanty, décidément brillante et inspirée dans ce genre d’exercice… Idéal pour une parenthèse poétique !

Hôtel du libre-échange

Véritable triomphe, dès sa création, en 1894, au Théâtre des Nouveautés, elle est souvent présentée comme l’une des pièces majeures du grand maître… Et pour cause, Hôtel du libre-échange, de Feydeau, adaptée de nombreuses fois au théâtre (notamment à La Colline, en 2007, par Alain Françon) comme à la télévision (en 1934 avec Fernandel, en 1979 avec Jean Poiret ou, en 2015, avec les présentateurs vedettes de France 2, Thierry Beccaro, Patrice Laffont, Tex…), reprend assez bien les thématiques emblématiques du vaudeville. Avec sa finesse légendaire, son cynisme et son sens du rythme, l’illustre auteur de Tailleur pour dames, Monsieur Nounou ou Un fil à la patte, pose une nouvelle fois son regard acéré sur nos petits travers.

A la Comédie-Française, cette saison, Eric Ruf (administrateur général) a fait appel au talent de la géniale Isabelle Nanty pour revisiter, sans dénaturer, ce chef d’oeuvre de Feydeau (coécrit avec Maurice Desvallières). Comédienne émérite (Tatie Danielle, Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain, Les Tuche…), elle est également une metteuse-en-scène sollicitée, qui a œuvré, autant pour les textes de grands auteurs classiques (à l’instar de Tchekhov avec La Mouette, en 1993), que pour des humoristes français comme Gad Elmaleh, Julie Ferrier ou Virginie Hocq. Au menu, un univers lunaire, enfantin, poétique, délicieusement absurde, servi à la perfection par une troupe en pleine forme : Anne Kessler (sublime en épouse acariâtre), Michel Vuillermoz dans le rôle du mari (toujours aussi épatant) ou encore Laurent Lafitte en tenancier de l’auteur.

Le petit plus ? Les décors et costumes magnifiques pensés par l’immense couturier français Christian Lacroix…

Marivaux également à l’honneur à la Comédie-Française

C’est une pièce culte qui se savoure sans modération, à la Comédie-Française… La Double Inconstancede Marivaux (sur une mise en scène revigorante d’Anne Kessler), ne prend pas une ride et continue de faire gigoter nos zygomatiques, Salle Richelieu. Découvrez l’histoire de Silvia, jeune villageoise retenue contre son grès dans un immense palais. Le prince, bien décidé à conquérir la belle, va tout faire, pour que celle-ci, oublie Arlequin, dont elle est éprise. Avec (entre autres) Catherine Salviat, Éric Génovèse, Florence Viala et Loïc Corbery. A ne pas manquer !

>> Pour découvrir L’Hôtel du libre échange, à la Comédie-Française, réservez dès maintenant vos places sur Ticketac !

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS