Skip to content

André Dussollier reprend Novecento au Montparnasse

Envie d’évasion ? Besoin de fuir le tumulte citadin ? Au Théâtre Montparnasse, optez pour Novecento, parenthèse poétique et musicale à croquer, avec André Dussollier. Véritable triomphe en 2015 et 2016, cette pièce – sublime – adaptée du roman éponyme d’Alessandro Baricco, nous conte les aventures d’un pianiste de génie…

André Dussollier au fil des mots

Cette saison, au Théâtre Montparnasse (après une belle escale, en 2015, au Théâtre du Rond-Point), prenez le large à bord du Virginien, un transatlantique de luxe. Le capitaine et son – orchestral – équipage, vous transportent à la rencontre d’un marin peu ordinaire : Danny Boodmann T.D. Lemon Novecento. Abandonné enfant, au beau milieu de l’océan, dans la salle de bal des premières classes, cet homme de trente ans, à la sensibilité aiguë, n’a jamais posé un pied sur la terre ferme. Artiste hors du commun, pianiste virtuose, il joue sans répit pour les passagers. Étrange partition, fantastique aventure, la vie de cet imaginaire musicien est une véritable ode à l’évasion (redécouvrez notre premier article pour cette pièce, en cliquant ici). Après un arrêt forcé en 2016 (pour cause de blessure), l’immense André Dussollier, reprend donc le chemin des planches et retrouve le rôle pour lequel il a reçu le Molière du meilleur comédien (dans un spectacle de théâtre public), en 2015.

Accompagné en live par un quartet d’excellence (piano, trompette, contrebasse et batterie), il nous offre un moment d’une rare intensité et d’une poésie folle. A ne – surtout – pas manquer !

A l’affiche du Théâtre Montparnasse

Autre ambiance au Petit Montparnasse avec Meilleurs Alliés, d’Hervé Bentegeat (auteur et ancien journaliste pour Le Point et Le Figaro). Succès lumineux au dernier Festival OFF d’Avignon, cette pièce historique, mise en scène par Jean-Claude Idée, vous fait revivre une confrontation au sommet, la veille du débarquement de Normandie, entre deux personnages aux caractères forts : Winston Churchill et le Général de Gaulle. A voir itou, Françoise par Sagan, seul en scène tendre, drôle et touchant avec l’irrésistible Caroline Loeb. Au programme, un hommage détonnant et subtil à l’auteure de Bonjour Ivresse. Un délice !

 

>> Pour découvrir ou redécouvrir Novecento, au Théâtre Montparnasse, réservez vos places sur Ticketac !

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS