Skip to content

L’Interview Tu Préfères ? du Comte de Bouderbala

Le Comte de Bouderbala, actuellement à l’affiche du Théâtre de la République, s’est prêté au – nouveau – jeu du Tu Préfères ? de Ticketac… Découvrez la vidéo !

Le nouveau Comte est – très très – bon !

Qui dit nouvelle rentrée théâtrale, dit aussi nouveau format d’interview… Et quoi de mieux, pour lancer la chose, qu’une tête couronnée de succès ! Toujours aussi irrésistible, le Comte de Bouderbala (alias Sami Ameziane), a accepté de se  prêter au jeu du Tu Préfères ?, petit QCD (questionnaire à choix double) ludique, espiègle et décalé, qui met à l’honneur l’artiste et son actualité. Côté scène justement, cette saison, il y a du neuf pour le Comte ! Après le triomphe de son premier one-man show (joué plus de 8 ans, au Théâtre du Gymnase, au République et partout en France), l’humoriste phénomène, le virtuose du stand up hexagonal, est de retour avec un tout nouveau spectacle… Au programme, un pur moment de détente, des punchlines grinçantes et corrosives, un regard avisé sur notre société, une pêche d’enfer et un sens unique de l’impro et de la scène. Définitivement in-comte-ournable ! A savourer sans modération sur les planches du Théâtre de la République.

A ne pas manquer au République

Ils sont jeunes, beaux, talentueux et n’ont pas leur langue dans leur poche ! A l’affiche du République cet automne, des habitués du petit écran, comme Nora Hamzawi (chroniqueuse pour Le Quotidien, avec Yann Barthès), Odah et Dako (invités récurrents de l’émission d’Arthur, Vendredi, tout est permis, sur TF1) ou Marc-Antoine Le Bret (Touche pas à mon poste, sur D8 et On n’est pas couché, sur France 2), ancien imitateur pour Les Guinols de L’Info. Pour les amateurs de stand up qui pique, optez pour Harounnouvelle recrue de Thierry Ardisson pour Les Terriens du dimanche. A vos zygomatiques !

>> Pour découvrir le tout nouveau spectacle du Comte de Bouderbala, bénéficiez de tarifs réduits et réservez dès maintenant vos places sur Ticketac !

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS