Skip to content

Saint-Valentin 2018 : top 5 des spectacles à voir en duo

Sempiternelle question du 14 février : « qu’est ce qu’on fait ce soir ? ». Romantiques curieux, tourtereaux passionnés, n’hésitez plus, nos mythiques théâtres parisiens  vous ont concocté de belles surprises à vivre à deux… Musique, comédie ou one-man show, découvrez notre top 5 des spectacles à voir, en duo, le soir de la Saint-Valentin !

Grease à Mogador

C’est l’une des histoires d’amour les plus célèbres de Broadway… Grease, la comédie musicale qui a projeté John Travolta au rang d’icone, en 1978 (dans l’adaptation cinématographique de Randal Kleiser), crée l’événement, cette saison, au Théâtre Mogador ! Dans une version française survitaminée, vous plongez dans l’Amérique des années 50, à la rencontre de Danny Zuko, leader charismatique des T-Birds, et de Sandy Olsson, jeune femme romantique et naïve.

Le plus ? Une troupe excellente, à la bonne humeur communicative…

> Réservez vos places pour Grease

  • Théâtre Mogador – 25, rue de Mogador, 75009 Paris
  • A partir de 25€

La Raison d’Aymé au Théâtre des Nouveautés

Besoin de décompresser en douceur ? Au Théâtre des Nouveautés, un tandem de choc vous propose une comédie revigorante à souhait : La Raison d’Aymé ! Sur les planches, le « Splendid » Gérard Jugnot incarne Aymé, un riche industriel qui vient tout juste de se marier. Complètement aveuglé par l’amour, il n’a pas conscience que son épouse n’en veut qu’à son argent. Pour tenter d’ouvrir les yeux au pauvre homme, sa conscience (Isabelle Mergault) va prendre forme humaine…

Le plus ? Une pièce sans temps mort où l’on rit énormément !

> Réservez vos places pour La Raison d’Aymé

  • Théâtre des Nouveautés – 24 Boulevard Poissonnière, 75009 Paris
  • A partir de 15€

Les Inséparables au Théâtre Hébertot

Gabriel Orsini est un peintre renommé en mal d’inspiration. Lorsqu’une mystérieuse inconnue lui lègue un magnifique atelier d’artiste, son agent y voit l’occasion parfaite pour relancer la machine créatrice… Mais dans cet endroit étrange, perdu entre Montparnasse et Saint-Germain-des-Prés, le nouveau propriétaire (tout comme le public) va voyager dans le temps. Avec Didier Bourdon (du trio mythique les Inconnus) et Valérie Karsenti (de la série culte, Scènes de Ménage, sur M6), la pièce Les inséparables (signée Stéphan Archinard et François Prévôt-Leygonie) est une parenthèse poétique idéale pour une soirée entre amoureux !

Le plus ? Une histoire belle et touchante.

Réservez vos places pour Les Inséparables

  • Théâtre Hébertot – 78bis Boulevard des Batignolles, 75017 Paris
  • A partir de 15€

Desperate Housemen au Grand Point-Virgule

Avec plus de 400 000 spectateurs au compteur, Desperate Housemen, au Grand Point-Virgule, est l’une des valeurs sûres pour une soirée de Saint-Valentin inoubliable ! Imaginée comme un one-man show à trois, cette pépite humoristique rassemble, sur scène, Jérôme Daran (auteur pour Florence Foresti), Stéphane Murat et Alexis Macquart. Le principe est simple, sans langue de bois, sans filtre, le trio décrypte avec humour et dérision, les petits travers quotidiens du couple… A croquer !

Le plus ? Des punchlines décapantes !

> Réservez vos places pour Desperate Housemen

  • Le Grand Point-Virgule – 8bis Rue de l’Arrivée, 75015 Paris
  • A partir de 10€

Moi non plus au Théâtre de la Madeleine

Pour les plus sensibles d’entre vous, direction le Théâtre de la Madeleine avec Moi non plus, petit bijou de création à tomber… Sur une mise en scène de Philippe Lellouche, on redécouvre l’histoire d’amour – vraie et fiévreuse – entre deux amants légendaires : Brigitte Bardot et Serge Gainsbourg. En décembre 1967, dans une suite luxueuse d’un palace parisien, ce couple iconique va vivre une idylle parfaite, forte mais extrêmement fugace…

Le plus ? Une distribution éblouissante : Mathilde Bisson et Jérémie Lippmann.

> Réservez vos places pour Moi non plus

  • Théâtre de la Madeleine – 19 Rue de Surène, 75008 Paris
  • A partir de 13€

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS