Skip to content

Alain Françon met en scène Un mois à la campagne au Théâtre Déjazet

Auteur culte pour metteur en scène iconique… Cette saison, au Théâtre Déjazet, découvrez Un mois à la campagne, l’une des pièces les plus célèbres du dramaturge russe Ivan Tourgueniev, mise en scène avec brio par l’inénarrable Alain Françon. Sur les planches, Anouk Grinberg, Micha Lescot ou Jean-Claude Bolle-Reddat…

Un mois à la campagne, délicate comédie au Théâtre Déjazet

Natalia Petrovna (Anouk Grinberg), une aristocrate russe, mère de famille, s’ennuie désespérément auprès de son mari (Guillaume Levêque). En villégiature d’été, dans une superbe propriété de province, entourée de son fils Kolia, de sa belle-mère Anna Semionovna (Catherine Ferran), de sa pupille Vera (India Hair) et de son meilleur ami – épris d’elle – Mikhaïl Rakitine (Micha Lescot), elle passe le temps… L’arrivée du nouveau précepteur, Alexeï Beliaev (Nicolas Avinée), dans ce quotidien familial, paisible et monotone, va faire l’effet d’une bombe. Natalia, comme Vera, vont rapidement tomber sous le charme de ce jeune étudiant moscovite. Passion, jalousie, rivalité, les tensions s’accumulent et les pulsions s’entrechoquent dans une valse de sentiments.

Écrite en 1850, mais longtemps censurée, cette pièce maîtresse de l’oeuvre d’Ivan Tourgueniev a connu une véritable renaissance, en 1909, avec la mise en scène du grand Stanislavski, au Théâtre Artistique de Moscou. Dans le rôle-titre, Olga Knipper, la femme de l’incontournable auteur russe Anton Tchekhov (La Cerisaie, Platonov, Oncle Vania…), digne héritier de Tourgueniev.

Cette saison, au Théâtre Déjazet (après une tournée partout en France), laissez-vous surprendre par une version sublime, délicate, sensible, d’Un mois à la campagne (adaptation de Michel Vinaver), portée par une distribution lumineuse (solaire Anouk Grinberg, magistral Micha Lescot…) et dirigée par un maestro du genre : Alain Françon.

Alain Françon ou l’art subtil de la mise en scène

On croirait voir un tableau de Monet… Au Théâtre Déjazet, l’inspiré Jacques Gabel retrouve à nouveau Alain Françon. Ce n’est pas la première fois que le décorateur et le metteur en scène travaillent ensemble, on se souvient encore des tableaux splendides du Temps et la Chambre, de Botho Strauss, en 2017, au Théâtre National de la Colline, ou ceux de Qui a peur de Virginia Woolf ? (d’Edward Albee), un an plus tôt au Théâtre de l’Oeuvre… Avec Un mois à la campagne, le duo vise juste, les décors sont magnifiques et les comédiens, bouleversants, sont sublimés par une mise en scène d’une grande finesse. On reconnait sans peine le travail d’Alain Françon, lui qui sait si bien célébrer les auteurs russes, Tchekhov en tête, depuis Les Trois Sœurs, à La Comédie Française, jusqu’à La Cerisaie (Molière de la mise en scène, en 2010). Un régal !

  • Où ? Au Théâtre Déjazet – 41 Boulevard du Temple (3ème arrondissement)
  • Quand ? Du 9 mars au 28 avril
  • Combien ? : A partir de 26.8€

> Réservez dès maintenant vos places pour Un mois à la campagne

Un mois à la campagne, au Théâtre Déjazet. © Michel Corbou

Découvrez l’ensemble des spectacles à l’affiche cette saison et réservez vos billets, en ligne, sur Ticketac !

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS