Skip to content

Que voir pendant les vacances d’hiver à Paris ?

Vous boudez les sports d’hiver au profit de vacances à Paris ? Vous avez bien raison ! La saison des théâtres bat son plein et les spectacles événements foisonnent en ce début d’année. Le plus dur est de faire son choix ! Heureusement, l’équipe de Ticketac.com est là pour vous conseiller… Découvrez 5 spectacles qui ponctueront avec brio vos journées de visites dans la capitale.

Le Cas Eduard Einstein

Après l’immense succès de la pièce Les Fantômes de la rue Papillon, Michel Jonasz retrouve les planches parisiennes dans Le Cas Eduard Einstein. Incarnant avec brio le célèbre savant, père de la relativité restreinte, il partage l’affiche avec un Hugo Becker solaire (déjà excellent dans la série Au Service de la France), qui interprète son fils cadet sur scène. Diagnostiqué schizophrène à l’âge de 20 ans, Eduard passa quasiment toute sa vie dans un hôpital psychiatrique… Son père ne lui rendit visite qu’une seule fois, en 1933. A la Comédie des Champs-Elysées, sur une mise en scène de Stéphanie Fagadau, Laurent Seksik adapte son best-seller éponyme, prix du Meilleur roman français en 2013 et prix littéraire de Psychanalyse l’année suivante. Un must-see !

Où ? A la Comédie des Champs-Elysées – 15 Avenue Montaigne (VIIIème)
Quand ? Jusqu’au 28 juillet

Bande annonce de la pièce Le Cas Eduard Einstein, à la Comédie des Champs-Elysées

Le Lien

Duo en or pour pièce émotion… Le Lien, au Théâtre Montparnasse, réunit sur les planches deux comédiens d’exception, autour des relations – tourmentées – entre une mère et son fils. Elle est retraitée de la fonction publique, il est écrivain. Elle a la faconde sans limite, il est plutôt silencieux. Elle est premier degré, il intellectualise tout. Bientôt, les reproches fusent, les incompréhensions s’additionnent, le dialogue est un dialogue de sourds. Pourtant, l’amour n’est jamais très loin, le lien est indéfectible…

Bluffants sur scène, Pierre Palmade et Catherine Hiegel vous offrent un pur moment de théâtre, sublimant avec finesse le texte – fort – de François Bégaudeau (écrivain et scénariste, auteur du roman Entre les Murs). Un sans faute !

Où ? Au Théâtre Montparnasse – 31 Rue de la Gaité (XIVème)
Quand ? Jusqu’au 20 avril

Bande annonce de la pièce Le Lien, au Théâtre Montparnasse

La Machine de Turing

Haletant, passionnant, drôle, moderne… La Machine de Turing est l’une de nos plus belles surprises de la saison. Benoit Solès, auteur et comédien, incarne au Théâtre Michel le mathématicien anglais Alan Turing. Génie de l’informatique, il est celui qui, en 1942, parvient à craquer Enigma, la terrible machine de cryptage nazie. En déchiffrant les codes secrets de la marine allemande, il change considérablement le cours de la guerre, accélère la fin des conflits et permet de sauver des millions de vies. Poursuivi et condamné par la justice pour son homosexualité, il subit une castration chimique et sombre dans la dépression. En 1954, il se suicide en croquant dans une pomme au cyanure. Découvrez son histoire.

Où ? Au Théâtre Michel – 38 Rue des Mathurins (VIIIème)
Quand ? Jusqu’au 27 avril

Bande annonce de la pièce La Machine de Turing au Théâtre Michel

Edmond

Attention, chef d’oeuvre ! Sept nominations aux Molières (en 2017), cinq récompenses dont celui du meilleur spectacle de théâtre privé, Edmond, d’Alexis Michalik (récemment adaptée au cinéma) est LA pièce à voir et revoir à Paris. En 1897, le jeune Edmond Rostand n’est pas encore connu du public. Boudée par les critiques, sa dernière création en date, La Princesse lointaine, ne prend pas. L’inspiration lui échappe et les angoisses s’accumulent. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin, comédien émérite, une nouvelle comédie héroïque, en vers. Seul problème, elle n’est pas encore écrite… il n’a, pour l’instant, que le titre : Cyrano de Bergerac.

Où ? Au Théâtre du Palais Royal – 38 Rue de Montpensier (Ier)
Quand ? Jusqu’au 29 septembre

Bande annonce de la pièce Edmond, au Théâtre du Palais Royal

Le Canard à l’orange

Ringard, une comédie de boulevard ? Au Théâtre de la Michodière, Nicolas Briançon met en scène un classique du genre : Le Canard à l’orange. Aussi efficace que drôle, la pièce est une réussite totale. Portée par une distribution irrésistible (Nicolas Briançon, Anne Charrier, François Vincentelli, Alice Dufour et Sophie Artur), une mécanique scénique originale et un rythme explosif, cette pépite humoristique apporte un brin de folie à la saison théâtrale. L’histoire est celle de Hugh Preston, animateur-vedette à la BBC et mari volage. Au cours d’une ordinaire partie d’échecs avec Liz, son épouse, il découvre qu’il est cocu… Pire, sa femme compte s’enfuir en Italie, avec son amant, d’ici deux jours ! Qu’à cela ne tienne, Hugh accepte le divorce souhaité par cette dernière et lui propose de prendre tous les torts à sa charge, en se faisant prendre en flagrant délit d’adultère. Au domicile conjugal, on invite la jolie secrétaire, Patricia, et John, l’amant de madame…

Où ? Au Théâtre de la Michodière – 4 Bis Rue de la Michodière (IIème)
Quand ? Jusqu’au 31 mars

Bande annonce de la pièce Le Canard à l’Orange au Théâtre de la Michodière

Découvrez d’autres idées de sorties au théâtre, pendant les vacances d’hiver, et réservez vos places, en ligne, sur Ticketac !

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS