Skip to content

Théâtre : nouveautés et reprises du printemps

Les fins connaisseurs vous le diront, elles fleurissent au printemps, les pièces nouvelles, ou renaissent de leurs cendres ! Un brin de comédie, une touche de seul en scène, une pointe de tragédie et de chorégraphies endiablées… préparez un joli bouquet de spectacles, découvrez notre sélection et sortez les agendas.

Edouard Baer au Théâtre Antoine

La bonne nouvelle théâtrale du printemps, c’est le retour sur scène d’Edouard Baer ! Après plusieurs années d’absence sur les planches, le comédien est à l’affiche du mythique Théâtre Antoine, avec son nouveau spectacle : Les élucubrations d’un homme soudain frappé par la grâce.

Acteur talentueux, animateur solaire (pour Radio Nova ou France Inter), Edouard Baer incarne ici un homme énigmatique, au croisement de sa vie. Est-il en fuite ? Est-il pourchassé ou en danger ? Dans un moment suspendu, il pérégrine et se rêve Casanova, Bukowski, Thomas Bernhard ou Romain Gary… A ne surtout pas manquer !

Edouard Baer au Théâtre Antoine

Le Cas Eduard Einstein

Nous vous en parlions déjà dans une précédente sélection (cliquez-ici pour découvrir), Le Cas Eduard Einstein, de Laurent Seksik, est l’un de nos coups de cœur de la saison. Portée par une distribution d’exception (Michel Jonasz et Hugo Becker en tête), la pièce lève le voile sur un aspect peu connu de la vie d’Albert Einstein : sa situation familiale. De son premier mariage avec Mileva, le célèbre savant a eu, en effet, trois enfants… Une fille, d’abord (probablement abandonnée à sa naissance), puis deux garçons, Hans Albert (futur ingénieur) et Eduard, fils cadet au destin tragique. Diagnostiqué schizophrène à l’âge de 20 ans, il passa quasiment toute sa vie dans un hôpital psychiatrique. Une histoire à découvrir sans faute à la Comédie des Champs-Elysées !

Le Cas Eduard Einstein
Bande annonce de la pièce Le Cas Eduard Einstein, à la Comédie des Champs-Elysées

Deux mensonges et une vérité

Véritable triomphe en 2018 (au Théâtre Rive Gauche), Deux mensonges et une vérité, l’irrésistible comédie de Sébastien Blanc et Nicolas Poiret, revient cette saison au Théâtre Montparnasse. Après Lionnel Astier, Raphaëline Goupilleau et Frédéric Bouraly, c’est au tour de Jean-Luc Moreau, Nicole Calfan et Stephan Wojtowicz (entre autres) de vous surprendre.
Philippe est catégorique : après 27 ans de mariage, lui et sa femme Catherine ne peuvent plus se surprendre. Catherine, elle, est dubitative. Pour lui prouver qu’il a raison, il lui propose un jeu aux règles enfantines. Chacun doit donner trois anecdotes le concernant, deux mensonges et une vérité. Si Catherine trouve facilement la vérité de Philippe, lui, va vivre un enfer en essayant de découvrir celle de Catherine…

Deux mensonges et une vérité

La Moustâche

Café-théâtre mythique de la capitale, Le Splendid vous offre, cette saison encore, une programmation originale et savoureuse. Véritable pépite de création, La Moustâche, de Sacha Judaszko et Fabrice Donnio, vous dépeint l’histoire atypique de Sylvain Sabourdin, l’homme le plus discret de la Terre. Alors qu’il doit rencontrer son futur beau-père et passer un entretien d’embauche, une panne d’électricité l’empêche de se raser complètement et le laisse avec une moustache… la moustache d’Hitler ! Comédie moderne et dynamique… incontournable !

La Moustâche
Bande annonce de la pièce La Moustâche, au Splendid

En attendant Bojangles

Pour un pur moment d’émotion, direction le Théâtre de la Renaissance. A l’affiche cette saison, En attendant Bojangles, pépite de création, tendre, bouleversante, loufoque et poétique à souhait. Inspirée par le best-seller éponyme d’Olivier Bourdeaut, adaptée et mise en scène par Victoire Berger-Perrin, la pièce dépeint l’amour fou et sans limite de deux êtres incroyables…
Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur « Mr. Bojangles » de Nina Simone. Un jour, la mère, chef d’orchestre de cette valse fantasque, va trop loin… Les deux garçons de la famille feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte. Déjà un succès en 2018 à la Pépinière Théâtre, En attendant Bojangles est de retour sur les planches, ce printemps, avec Julie Delarme, Didier Brice et Victor Boulenger.

En attendant Bojangles

Ça reste entre nous !

Souvent associé à Jean-Pierre Dravel (Nelson, Les demoiselles d’Avignon, Les Héritiers, Ladies Night…), Olivier Macé, l’un de nos grands metteurs en scène français, présente cette saison Ça reste entre nous, au Théâtre du Gymnase. Sous sa direction, un quatuor d’acteurs émérites : Michèle Garcia, Isabelle de Botton, Pierre Douglas et Bruno Chapelle. Imaginée en 2015 par Brigitte Massiot, Ça reste entre nous est une comédie de mœurs douce-amère, efficace, drôle, rythmée… et pour cause ! Lorsque dans la même soirée, vous avez le mariage des enfants ET le divorce des parents, on peut parler d’une soirée explosive… Les répliques fusent et le charme opère. A voir !

Ça reste entre nous !
Bande annonce de la pièce Ça reste entre nous, au Théâtre du Gymnase

Découvrez l’ensemble des spectacles à l’affiche cette saison et réservez vos places, en ligne, sur Ticketac !

Partager
Share Button
Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS